Julien Flament et David Cauquil

Nancy

Théâtre / MUSIQUE
Vendredi 25 septembre à 23h00
Le Satellite (19 rue Edouard Robert)
Dimanche 4 octobre à 23h00
Le Satellite (19 rue Edouard Robert)
Durée
1h15
D’après la nouvelle Pretending to say no de Bruce Benderson

Traduction et conception : Nathalie Elain, Julien Flament, Louison Pochat

Jeu : Julien Flament

Musique : Djd!

Avec Nancy, le comédien Julien Flament et Djd! font du Satellite le décor d’une immersion dans le New York underground des années 1980. Avec le patron Aziz et ses habitués, nous voilà chez les junkies et les travelos de Times Square. Une visiteuse incongrue fait basculer la soirée dans le burlesque : Nancy Reagan, la Première Dame des États-Unis, a besoin d’aide. Tous incarnés par Julien Flament, les membres de la petite smala de déclassés imaginée par l’auteur américain Bruce Benderson dans sa nouvelle Pretending to say no renversent avec bonheur toutes les hiérarchies, tous les codes. Dans un jeu schizophrénique, le comédien explore tous les possibles de l’expression « pretending to » : il fait comme si, il feint, simule, fait semblant… Comme au théâtre, mais dans un bar.

L’artiste :
ll y a vingt-cinq ans, après s’être initié aux arts du cirque, Julien Flament embrasse le théâtre en région picarde, obtient une licence d’art théâtral, crée la compagnie les Ben‘arts, croise le théâtre Inutile, Étienne Pommeret, Jean-Louis Hourdin, rencontre la compagnie Akté, croise la metteuse en scène Nadia Vonderheyden, tombe amoureux de la danse et du travail d’Alain Platel et se forme aux côtés des Ballets C de la B. Il est également opérateur-projectionniste de cinéma. Il cuisine et tient le bar du Théâtre du Tarmac et du théâtre Jean Vilar à Vitry-sur-Seine... tout en s’exerçant en compagnie de Rodrigo García, Peter Handke, Georg Buchner, Bernard-Marie Koltès, Jon Fosse, Marivaux, Danielle Collobert, Raymond Carver, Jean-Luc Lagarce, Bruce Benderson et les autres qui ne sont pas cités... Qu’on lui pardonne...