Guy Régis Jr et Hélène Lacroix

Incessants

récital poétique
Dimanche 1er août à 22h00
Le Satellite (19 rue Edouard Robert)
Durée
1h
Invitation à découvrir l'écriture poétique de Guy Régis Jr, traversée par plusieurs autres écrits d'Haïti, de la Caraïbe.

"Mourir tendre" où, le temps d'une éclipse, dans un pays désaxé, une femme revient dans la ville d'où elle fut chassée, jugée coupable et punie de son désir pour un homme. Ses révélations vont bouleverser l'ordre des choses, alors que la peur fait imploser la ville. Les cinq fois où j'ai vu mon père, où l'écrivain parle d'absence, de départ, d'exil, et de la beauté rebelle et inatteignable de l'île d'Haïti.

Mise en scène : Guy Régis Jr
Voix : Guy Régis Jr
Voix et piano : Hélène Lacroix
Production NOUS Théâtre

Les artistes :

Guy Régis Jr – Auteur et metteur en scène
Guy Régis Jr est écrivain, metteur en scène de théâtre et réalisateur. Plusieurs de ses textes qui rassemblent de la poésie, de la prose et en grande partie du théâtre, sont traduits en plusieurs langues. Il est lauréat du prix ETC Beaumarchais et du prix Jean-Brierre de poésie. Traducteur en créole d’Albert Camus, Maurice Maeterlinck, Marcel Proust et Bernard-Marie Koltès, Guy Régis Jr a aussi réalisé des courts métrages expérimentaux.
En 2001, il fonde la compagnie NOUS Théâtre qui va bousculer les codes du théâtre contemporain en Haïti, notamment en créant Service Violence Série en 2003, véritable acte politique et dramaturgique fondateur de son travail. Il poursuit ensuite avec de nombreuses mises en scène : à la fois de textes d’autres auteurs (Monsieur Bonhomme et les incendiaires, de Max Frisch en 2005, Allah n’est pas obligé, d’Ahmadou Kourouma en 2006 ; Dezafi, qu’il adapte du roman de Frankétienne en 2015...) et de ses propres textes (Moi, fardeau inhérent, en 2010 ; De toute la terre le grand effarement en 2011, Reconstruction(s) en 2017, Men tonton makout vle tounen en 2020...). Son travail est représenté en France (Le Tarmac, le Festival des Francophonies de Limoges, le IN du Festival d’Avignon, plusieurs scènes nationales), en Haïti et à l’international (Belgique, Hongrie, Etats-Unis, Brésil, Italie, Togo, Congo, etc).
En plus de son rôle de créateur, il travaille activement au développement des arts vivants en Haïti. De 2012 à 2014, Guy Régis Jr dirige la section théâtre de l’Ecole Nationale des Arts d’Haïti. Et depuis Janvier 2014, il est le Directeur Artistique de l’Association 4 Chemins qui gère le festival des arts vivants du même nom, moment phare de la vie de Port-au-Prince depuis de nombreuses années.

Hélène Lacroix – Comédienne
Hélène Lacroix est à la fois comédienne, musicienne et metteure en scène et vit entre Haïti et la France. Elle joue du piano depuis son enfance. Attirée par le théâtre très jeune, elle renforce sa formation artistique entre 2014 et 2016 par une formation continue au LFTP. Elle continue de suivre des workshops en jeu et danse (Fabrice Murgia, François Marthouret, Olga Mesa).
Hélène joue à plusieurs reprises dans les créations de Guy Régis Jr (mise en lecture musicale de Mourir Tendre, Reconstruction(s), Poésie Pays). Au sortir du LFTP, elle adapte et met en scène L’Aveuglement de J. Saramago, travail qu’elle reprend en Haïti en 2018 et 2019 pour l’espace public. Elle s’associe avec Marine Colard et la compagnie Petite Foule Production pour plusieurs créations (Koral Jou pa Jou / Choeurs Quotidiens, une performance autour de la parole et des gestes du quotidien à Las Cahobas, Haïti ; Horizon Horizon, un travail de création au long cours à partir d’une collecte de rêves sur la diagonale des faibles densités françaises qui a débuté à l’automne 2018). En 2018, elle travaille en tant qu’assistante metteure en scène et créatrice sonore pour Guy Régis Jr dans la création de NEV, une œuvre sonore et performance sur la traite humaine.
Elle assure la gestion de la compagnie NOUS Théâtre et travaille au développement des partenariats et à la production pour le Festival 4 Chemins de Port-au-Prince. Hélène a, auparavant, suivi des études de gestion et travaillé à la création d’entreprises sociales pendant plusieurs années.